Josemaría Escrivá Obras
 
 
 
 
 
 
  Chemin > Pauvreté > Chap 29
630

Ne l’oublie pas : celui-là possède davantage qui a moins de besoins. — Ne te crée pas de besoins.


631

Détache-toi des biens de ce monde. — Aime et pratique la pauvreté en esprit ; contente-toi de ce qui suffit pour une vie sobre et simple.

— Sinon, tu ne seras jamais apôtre.


632

La véritable pauvreté ne consiste pas à ne rien posséder, mais à être détaché des choses, à renoncer volontairement à l’esprit de possession.

— C’est pourquoi il y a des pauvres vraiment riches. Et inversement.


633

Si tu es homme de Dieu, méprise les richesses avec l’obstination que mettent les hommes du monde à les acquérir.


634

Tant d’engouement pour les choses de la terre ! — Bientôt elles t’échapperont des mains, car les richesses ne suivent pas le riche dans sa tombe.


635

Tu n’a pas l’esprit de pauvreté si, au moment où ton choix passe inaperçu, tu ne choisis pas pour toi la plus mauvaise part.


636

Divitiæ, si affluant, nolite cor apponere : si les richesses affluent dans tes mains, n’y attache pas ton cœur. — Applique-toi à les employer généreusement. Et, si nécessaire, avec héroïsme.

— Sois pauvre en esprit.


637

Tu n’aimes pas la pauvreté, si tu n’aimes pas tout ce qu’elle implique.


638

Que de saintes ressources dans la pauvreté !

— Te souviens-tu ? Telle entreprise d’apostolat traversait une crise financière et tu lui as versé jusqu’au dernier sou.

— Et lui — prêtre de Dieu — t’a dit : “ Je vais à mon tour te donner tout ce que je possède. ” — Tu t’es agenouillé pour entendre… : “ Que la bénédiction de Dieu tout-puissant, Père, Fils et Saint-Esprit, descende sur toi et y demeure à jamais. ”

— Tu restes persuadé d’avoir été bien payé.


[Imprimer]
 
[Envoyer]
 
[Palm]
 
[Sauvegarder]
 
Traduire le point en:
Précédent Suivant