Josemaría Escrivá Obras
120

La pureté ? — interrogent certains. Et de sourire. — Ce sont ceux-là qui vont au mariage le corps flétri et l’âme désenchantée.

Je vous promets un livre — avec l’aide de Dieu — qui pourra s’intituler : Célibat, mariage et pureté.

Précédent Voir le chapitre Suivant