Josemaría Escrivá Obras
198

Voici les fruits savoureux de l’âme qui se mortifie : compréhension et indulgence pour les misères d’autrui, intransigeance pour les siennes propres.

Précédent Voir le chapitre Suivant