Josemaría Escrivá Obras
227

Puisque tu sais que ton corps est ton ennemi et l’ennemi de la gloire de Dieu, parce qu’il l’est de ta sanctification, pourquoi le traites-tu avec tant de mollesse ?

Précédent Voir le chapitre Suivant