Josemaría Escrivá Obras
 
 
 
 
 
 
  Chemin > Examen de conscience > Point 237
237

Examine-toi. Lentement, avec courage. — Ta mauvaise humeur et ta tristesse sans cause — apparemment sans cause — n’est-il pas vrai qu’elles procèdent de ton hésitation à briser les liens subtils, mais “ concrets ”, tissés sournoisement, artificieusement, par ta concupiscence ?

[Imprimer]
 
[Envoyer]
 
[Palm]
 
[Sauvegarder]
 
Traduire le point en:
Précédent Voir le chapitre Suivant