Josemaría Escrivá Obras
28

Le mariage est pour la troupe et non pour l’état-major du Christ. — Alors que manger est une exigence de l’individu, procréer n’est qu’une exigence de l’espèce, les individus pouvant s’y soustraire.

Soif de paternité ?… Si nous sacrifions l’égoïsme de la chair, nous laisserons des enfants, de nombreux enfants, et un sillage ineffaçable de lumière.

Précédent Voir le chapitre Suivant