Josemaría Escrivá Obras
295

Si tu n’es pas maître de toi-même, quand bien même serais-tu puissant, ta puissance m’afflige et me fait rire.

Précédent Voir le chapitre Suivant