Josemaría Escrivá Obras
327

Je sais bien que tu évites les péchés mortels.

— Tu veux te sauver ! — Mais ces chutes continuelles et délibérées dans le péché véniel ne t’inquiètent pas ; et cependant tu entends chaque fois l’exhortation de Dieu à te vaincre.

— Ta tiédeur est cause de cette mauvaise volonté.

Précédent Voir le chapitre Suivant