Josemaría Escrivá Obras
412

Que le feu de ton amour ne soit pas un feu follet : illusion, feu menteur, qui n’embrase pas ce qu’il touche et ne donne aucune chaleur.

Précédent Voir le chapitre Suivant