Josemaría Escrivá Obras
442

Garde-toi de mal penser de quelqu’un, même si ses propos ou ses actes t’autorisent de façon raisonnable à porter un tel jugement.

Précédent Voir le chapitre Suivant