Josemaría Escrivá Obras
622

Comme tu as bien compris l’obéissance quand tu m’as écrit : “ Obéir toujours, c’est être martyr sans mourir ! ”

Précédent Voir le chapitre Suivant