Josemaría Escrivá Obras
684

Ton talent, ta cordialité, tes qualités… se perdent : on ne t’en laisse pas tirer parti. — Médite bien ces paroles d’un auteur spirituel : “ L’encens que l’on offre à Dieu n’est pas perdu. — Le Seigneur est mieux glorifié par le sacrifice de tes talents que par leur vain usage. ”

Précédent Voir le chapitre Suivant