Josemaría Escrivá Obras
 
 
 
 
 
 
  Chemin > Tribulations > Point 694
694

Je ne sais pourquoi tu t’affoles. — Les ennemis du Christ ont toujours été peu raisonnables.

Après la résurrection de Lazare, ils auraient dû se rendre à l’évidence et confesser la divinité de Jésus. — Eh bien, non : tuons, dirent-ils, celui qui donne la vie !

Et aujourd’hui comme hier.

[Imprimer]
 
[Envoyer]
 
[Palm]
 
[Sauvegarder]
 
Traduire le point en:
Précédent Voir le chapitre Suivant