Josemaría Escrivá Obras
 
 
 
 
 
 
  Chemin > Lutte intérieure > Point 707
707

Ne te trouble pas si, considérant les merveilles du monde surnaturel, tu entends une autre voix — familière et insinuante — qui est celle du vieil homme.

C’est le “ corps de mort ” qui réclame ses droits perdus… La grâce te suffit ; sois fidèle et tu vaincras.

[Imprimer]
 
[Envoyer]
 
[Palm]
 
[Sauvegarder]
 
Traduire le point en:
Précédent Voir le chapitre Suivant