Josemaría Escrivá Obras
736

As-tu vu tomber les feuilles mortes par un triste soir d’automne ? Ainsi tombent les âmes chaque jour dans l’éternité. Un jour, la feuille morte, ce sera toi.

Précédent Voir le chapitre Suivant