Josemaría Escrivá Obras
 
 
 
 
 
 
  Chemin > Prosélytisme > Point 811
811

Te souviens-tu ? — Nous faisions, toi et moi, notre prière à la tombée du soir. On entendait tout près le murmure de l’eau. — Et, dans la quiétude de la ville castillane, nous percevions aussi des voix qui parlaient en cent langues et nous criaient avec angoisse qu’elles ne connaissent pas encore le Christ.

Tu as baisé ton Crucifix sans réserve, et tu lui as demandé d’être apôtre d’apôtres.

[Imprimer]
 
[Envoyer]
 
[Palm]
 
[Sauvegarder]
 
Traduire le point en:
Précédent Voir le chapitre Suivant