Josemaría Escrivá Obras
873

Paradoxe d’une âme d’enfant. — Lorsque Jésus t’enverra des événements que le monde appelle heureux, verse des larmes dans ton cœur en comparant sa Bonté et ta malice ; quand Jésus t’enverra des événements que le monde qualifie de malheureux, réjouis-toi dans ton cœur, parce qu’il te donne toujours ce qui te convient. Le temps est alors venu — merveilleux — d’aimer la Croix.

Précédent Voir le chapitre Suivant