Josemaría Escrivá Obras
 
 
 
 
 
 
  Entretiens > Pourquoi tant de personnes collaborent-elles avec l'Opus Dei ? > Point 53
53

Comment l'Opus Dei est-il organisé en Espagne ? Comment son gouvernement est-il structuré et comment fonctionne-t-il ? Intervenez-vous personnellement dans les activités de l'Opus Dei en Espagne ?

— Le travail de direction, dans l'Opus Dei, est toujours oeuvre collégiale et non personnelle. Nous détestons la tyrannie, qui est contraire à la dignité humaine. Dans chaque pays, la direction de notre OEuvre est confiée à une commission composée, en majeure partie, de laïcs exerçant différentes professions, et présidée par le conseiller de l'Opus Dei dans le pays. En Espagne, le conseiller est M. Florencio Sanchez Bella.

Comme l'Opus Dei est une organisation surnaturelle et spirituelle, son gouvernement se borne à diriger et à orienter la tâche apostolique, à l'exclusion de toute espèce de finalité temporelle. La direction de l'OEuvre non seulement respecte la liberté de ses membres, mais encore elle leur en fait prendre une claire conscience. Pour atteindre à la plénitude de la vie chrétienne dans la profession ou dans le métier que chacun exerce, les membres de l'OEuvre doivent être formés de manière à savoir administrer leur propre liberté : en présence de Dieu, avec une piété sincère, et une doctrine sûre. Telle est la mission fondamentale des dirigeants de notre OEuvre : faciliter à tous les membres la connaissance et la pratique de la foi chrétienne, de manière qu'ils en fassent la réalité même de leur existence, en toute autonomie. Certes, dans le domaine strictement apostolique, une certaine coordination s'impose, mais même sur ce plan, la coordination se borne au minimum requis pour permettre la création d'oeuvres éducatives, sociales ou de bienfaisance, qui rendent un service chrétien efficace.

Les principes que je viens d'exposer s'appliquent également au gouvernement central de l'OEuvre. Je ne gouverne pas seul. Les décisions sont prises par le Conseil général de l'Opus Dei, qui a son siège à Rome et qui est actuellement composé de ressortissants de quatorze pays. Le Conseil général se borne à son tour à diriger, dans ses lignes fondamentales, l'apostolat de l'OEuvre à travers le monde et il laisse aux dirigeants de chaque pays une marge d'initiative très large. Il existe un régime analogue pour la section féminine. Le Conseil central en est formé par des membres de douze nationalités.

[Imprimer]
 
[Envoyer]
 
[Palm]
 
[Sauvegarder]
 
Traduire le point en:
Précédent Voir le chapitre Suivant