Josemaría Escrivá Obras
1002

Pour sauver l’homme, Seigneur, tu meurs sur la Croix; et pourtant, pour un seul péché mortel, tu condamnes l’homme à une éternité pleine de malheurs et de tourments... Comme le péché t'offense ! Combien je dois le détester !

Précédent Voir le chapitre Suivant