Josemaría Escrivá Obras
 
 
 
 
 
 
  Forge > Éternité > Point 1033
1033

Fais tiennes les pensées de cet ami, qui écrivait: “J’ai considéré les bontés que Dieu a eues envers moi et, rempli de joie intérieure, je me serais bien mis à crier dans la rue, pour que tout le monde se rende bien compte de ma reconnaissance filiale: ô Père ! Père ! Et, si je n’ai pas crié, j’ai marché bien souvent en murmurant ainsi “Père ! “, sûr que j’étais de lui plaire.

     — Je ne recherche pas autre chose: je ne veux que son contentement et sa Gloire: tout pour lui. Et si je veux mon salut, ma sanctification, c’est parce que je sais que lui, il les veut. Si, dans ma vie de chrétien, j’ai un profond souci des âmes, c’est parce que lui, il a ce souci. Et je lui dis sincèrement: jamais je ne dois porter mon regard sur le prix. Je ne désire aucune récompense: tout faire par Amour.”

[Imprimer]
 
[Envoyer]
 
[Palm]
 
[Sauvegarder]
 
Traduire le point en:
Précédent Voir le chapitre Suivant