Josemaría Escrivá Obras
 
 
 
 
 
 
  Forge > Pessimisme > Point 271
271

Pour dominer l’ombre du pessimisme qui t’assaillait ce matin-là, tu as une fois de plus insisté, comme chaque jour, mais en « provoquant » davantage ton ange gardien. Tu lui as adressé des gentillesses ! Et puis tu l’as prié de t’apprendre à aimer Jésus au moins, au moins autant qu’il l’aime, lui... Et tu t’en es trouvé si tranquille.

[Imprimer]
 
[Envoyer]
 
[Palm]
 
[Sauvegarder]
 
Traduire le point en:
Précédent Voir le chapitre Suivant