Josemaría Escrivá Obras
3

Mon Père — appelle-le ainsi, avec cette confiance ! —, mon Père qui es aux cieux, regarde-moi dans ton Amour compatissant, et fais en sorte que je te le rende.

     — Fais fondre, embrase mon cœur de bronze, brûle et purifie ma chair rebelle à la mortification, inonde mon entendement de lumières surnaturelles, fais que ma langue proclame l’Amour et la Gloire du Christ.

Précédent Voir le chapitre Suivant