Josemaría Escrivá Obras
305

Pour toi, qui es un bon enfant: ceux qui aiment sur cette terre, quels baisers ne déposent-ils pas sur les fleurs, la lettre, le souvenir de la personne aimée !...

     — Est-il possible que toi, tu oublies un jour qu’Il est toujours à tes côtés... ! — Oublieras-tu… que tu peux le manger ?

Précédent Voir le chapitre Suivant