Josemaría Escrivá Obras
311

Il semble que tout soit calme. Mais l’ennemi de Dieu ne dort pas...

     — Le Cœur de Jésus lui aussi veille ! Et c’est là mon espérance.

Précédent Voir le chapitre Suivant