Josemaría Escrivá Obras
357

En toute sincérité et avec constance, fais part au Seigneur de tes désirs de sainteté et d’apostolat... — Alors le pauvre vase de ton âme ne pourra pas se briser; ou, s’il se brise, il sera si bien restauré qu’il en aura une beauté nouvelle, et qu’il sera encore utile à ta sainteté et à l’apostolat.

Précédent Voir le chapitre Suivant