Josemaría Escrivá Obras
73

N'oublie jamais que la prière ne consiste pas en de beaux discours, en phrases grandiloquentes ou consolantes…

     La prière, c’est parfois regarder une représentation de notre-Seigneur ou de sa Mère; d’autres fois formuler une demande, d'autres encore offrir ce que l'on a fait de bien, les fruits de sa fidélité...

     Comme la sentinelle qui veille, nous devons nous tenir nous autres à la porte de Dieu notre-Seigneur: et cela c’est prier. Ou bien être comme le petit chien aux pieds de son maître.

     — N’aie pas peur de le lui dire: Seigneur, me voici comme un chien fidèle; ou mieux, comme un petit âne qui n’enverra pas de ruades à celui qui l’aime.

Précédent Voir le chapitre Suivant