Josemaría Escrivá Obras
805

Quand tu perds ton calme et que tu es nerveux, c’est comme si tu enlevais la raison à ta raison.

     Dans ces moments se fait de nouveau entendre la voix du Maître disant à Pierre, alors que celui-ci s’enfonce dans les eaux de son inquiétude et de sa nervosité: “Pourquoi as-tu douté ?”

Précédent Voir le chapitre Suivant