Josemaría Escrivá Obras
868

Sois affectueux envers ceux qui ignorent les choses de Dieu. Mais, à plus forte raison, tu dois aussi l’être envers ceux qui les connaissent. Sinon tu ne peux faire ce que je viens de te dire.

Précédent Voir le chapitre Suivant