Josemaría Escrivá Obras
885

Il faut parfois lier des mains, avec tact et mesure, sans faire d’affront ni manquer à la courtoisie. Non pour se venger, mais pour apporter un remède. Non pour châtier, mais pour guérir.

Précédent Voir le chapitre Suivant