Josemaría Escrivá Obras
906

Elle nous déchire le cœur, cette plainte — toujours actuelle ! — du Fils de Dieu qui se lamente parce que la moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux.

     — Ce cri est sorti de la bouche du Christ, pour que tu l’entendes toi aussi: comment lui as-tu répondu jusqu’à présent ? Est-ce que tu pries, au moins tous les jours, à cette intention ?

Précédent Voir le chapitre Suivant