Josemaría Escrivá Obras
937

De temps en temps il faut faire pour les âmes ce que l’on fait pour le feu dans l’âtre: y introduire un tisonnier en fer et le remuer, afin d’en retirer la scorie, ce qui brille le plus et étouffe le feu de l’amour de Dieu.

Précédent Voir le chapitre Suivant