Josemaría Escrivá Obras
98

Seigneur ! accorde-moi de t'appartenir tellement que même les sentiments les plus saints ne puissent pénétrer dans mon cœur que par ton Cœur blessé.

Précédent Voir le chapitre Suivant