Josemaría Escrivá Obras
 
 
 
 
 
 
  Saint Rosaire > Mystères joyeux – La Purification de la Sainte Vierge > Point 4
4

Une fois accompli le temps de la purification de la Mère, il faut aller à Jérusalem avec l’Enfant pour le présenter au Seigneur, selon la Loi de Moïse (Lc 2, 22).

Et cette fois c’est toi, mon ami, qui vas porter la cage avec les tourterelles. — Te rends-tu compte ? Elle — l’Immaculée ! — se soumet à la Loi comme si elle était souillée.

Cet exemple, petit sot, t’apprendra-t-il à obéir à la Sainte Loi de Dieu, malgré tous les sacrifices personnels ?

Se purifier ! Toi et moi nous avons bien besoin de purification ! — Expier et, en plus de l’expiation, l’Amour. — Un amour qui soit un cautère brûlant les impuretés de notre âme, et un feu embrasant de flammes divines la misère de notre cœur.

Un homme juste et craignant Dieu, venu au Temple poussé par l’Esprit Saint — il lui avait été révélé qu’il ne mourrait pas avant d’avoir vu le Christ — prend le Messie dans ses bras et lui dit : Maintenant, Seigneur, tu peux, selon ta parole, laisser ton serviteur s’en aller en paix... car mes yeux ont vu le Sauveur (Lc 2, 25-30).

[Imprimer]
 
[Envoyer]
 
[Palm]
 
[Sauvegarder]
 
Traduire le point en:
Précédent Suivant