Josemaría Escrivá Obras
 
 
 
 
 
 
  Sillon > Lutte > Point 139
139

Comme elle fait souffrir le Seigneur l'inconscience de cette foule d'hommes et de femmes, qui ne s'efforcent pas d'éviter les péchés véniels délibérés. C'est normal, pensent-ils pour se justifier, car nous tombons tous dans ces travers.

     Ecoute-moi bien: la plus grande partie de cette populace qui a condamné le Christ et lui a donné la mort, elle a aussi commençé seulement par crier (comme les autres!) pour monter au Jardin des Oliviers, avec les autres!...

     A la fin, poussés eux aussi par ce que "tous" faisaient, ils n'ont pas su ou n'ont pas voulu faire marche arrière..., et ils ont crucifié Jésus! — Maintenant, vingt siècles après, nous n'en avons toujours rien appris

[Imprimer]
 
[Envoyer]
 
[Palm]
 
[Sauvegarder]
 
Traduire le point en:
Précédent Voir le chapitre Suivant