Josemaría Escrivá Obras
194

Tu dois être une braise ardente qui, partout, propage le feu. Et quand un milieu ne peut pas brûler, tu dois en élever la température spirituelle.

     — Sinon, tu perds pitoyablement ton temps et tu le fais perdre à ceux qui t'entourent.

Précédent Voir le chapitre Suivant