Josemaría Escrivá Obras
201

Ne t'étonne pas, ne te décourage pas si celui-là t'a reproché que tu l'aies, toi, confronté au Christ, et s'il a ajouté, indigné: "je ne peux plus vivre tranquille sans prendre une décision..."

     Prie pour lui... Il est inutile de chercher à le tranquilliser: peut-être une vieille inquiétude est-elle revenue au premier plan: la voix de sa conscience.

Précédent Voir le chapitre Suivant