Josemaría Escrivá Obras
233

Tu me disais que certaines scènes de la vie de Jésus te touchent particulièrement: lorsqu'Il rencontre des hommes qui sont à vif..., lorsqu'Il apporte la paix et la santé à ceux dont l'âme et le corps sont brisés de douleur... Tu t'enthousiasmes, insistais-tu, en Le voyant guérir la lèpre, faire recouvrer la vue, rendre la santé au paralytique de la piscine: ce pauvre homme dont nul ne se souvient. Tu Le contemples alors: si profondément humain tellement à ta portée! — Eh bien..., Il est toujours le Jésus d'alors.

Précédent Voir le chapitre Suivant