Josemaría Escrivá Obras
268

La conviction que tu es pétri d'une "mauvaise pâte" (c'est-à-dire la connaissance que tu as de toi-même) te donnera cette réaction surnaturelle qui, face à l'humiliation, au mépris, à la calomnie fera que la joie et la paix s'enracineront de plus en plus dans ton âme...

     Après le "fiat" (Seigneur, ce que Tu voudras) ton raisonnement dans ces cas-là devra être: "c'est tout ce qu'il a dit? On voit qu'il ne me connaît pas; sinon, il n'en serait certainement pas resté là."

     Convaincu de mériter un plus mauvais traitement, tu éprouveras de la gratitude envers cette personne, et tu te réjouiras de ce qui ferait souffrir un autre.

Précédent Voir le chapitre Suivant