Josemaría Escrivá Obras
313

C'est une triste chose que d'avoir une mentalité à la César et de ne pas comprendre la liberté des autres citoyens, dans les affaires que Dieu a laissées au jugement des hommes.

Précédent Voir le chapitre Suivant