Josemaría Escrivá Obras
433

Il montera très haut, dit-on, et l'on a peur de ses futures responsabilités. — Personne ne lui connaît un travail désintéressé, ni une phrase opportune, ni un écrit fécond. — C'est un homme à la vie négative. — Il donne toujours l'impression d'être plongé dans de profondes réflexions, bien qu'il soit notoire qu'il n'a jamais cultivé d'idées qui donnent à penser. Il a, sur son visage et dans ses manières, la gravité du mulet, ce qui lui confère une réputation de prudence...

     — Il montera très haut — mais je me pose cette question: que pourra-t-il apprendre aux autres? comment et en quoi leur rendra-t-il service si nous ne l'aidons pas à changer?

Précédent Voir le chapitre Suivant