Josemaría Escrivá Obras
477

Le chapelet ne se prononce pas seulement du bout des lèvres, en mâchonnant les "Je vous salue" les uns après les autres. C'est ainsi que marmonnent les bigotes et les bigots. Pour un chrétien, la prière vocale doit s'enraciner dans le coeur, de sorte que, durant la récitation du chapelet, l'esprit puisse s'engager dans la contemplation de chacun des mystères.

Précédent Voir le chapitre Suivant