Josemaría Escrivá Obras
540

Tu ne veux ni l'un, le mal, ni l'autre, le bien,... Et ainsi, boîtant des deux jambes, tu te trompes de chemin et, de plus, ta vie est pleine de vide.

Précédent Voir le chapitre Suivant