Josemaría Escrivá Obras
551

Les sots, les sans-gêne, les hypocrites, imaginent que les autres sont comme eux... Et le plus pénible, c'est qu'ils les traitent comme s'ils l'étaient vraiment.

Précédent Voir le chapitre Suivant