Josemaría Escrivá Obras
552

Mauvaise chose si tu perdais ton temps qui appartient non pas à toi mais à Dieu, et à sa gloire. Mais si, en plus, tu fais perdre leur temps aux autres, d'une part, ton ascendant s'affaiblit, d'autre part, tu réduis frauduleusement la gloire que tu dois à Dieu.

Précédent Voir le chapitre Suivant