Josemaría Escrivá Obras
617

Deux livres écrits en russe sont tombés entre tes mains et tu as ressenti une intense envie d'étudier cette langue. Tu imaginais la beauté de mourir comme un grain de blé dans cette nation, si aride aujourd'hui, et qui, avec le temps, produira d'immenses champs de blé.

     — Tes ambitions me paraissent bonnes. Mais, pour l'instant, consacre-toi à ton petit devoir, ta grande mission de chaque jour — à ton étude, à ton travail, à ton apostolat, et surtout à ta formation — qui constitue une tâche ni moins héroïque, ni moins belle: il y a encore en toi tant de choses à élaguer!

Précédent Voir le chapitre Suivant