Josemaría Escrivá Obras
643

Triste oecuménisme que celui des catholiques dont la langue malmène d'autres catholiques!

Précédent Voir le chapitre Suivant