Josemaría Escrivá Obras
 
 
 
 
 
 
  Sillon > Vie intérieure > Point 658
658

Ne nous leurrons pas... — Dieu n'est pas une ombre, un être lointain, qui nous crée puis nous abandonne; ce n'est pas un maître qui s'en va et ne revient plus. Bien que nous ne le percevions pas avec nos sens, son existence est beaucoup plus vraie que celle de toutes les réalités que nous touchons et voyons. Dieu est ici, avec nous, présent, vivant: Il nous voit, Il nous entend, Il nous dirige et Il contemple nos moindres actions, nos intentions les plus cachées.

     Nous croyons bien sûr..., mais nous vivons comme si Dieu n'existait pas! Parce que nous n'avons pour Lui ni une pensée, ni un mot; parce que nous ne Lui obéissons pas, et que nous n'essayons pas de dominer nos passions; parce que nous ne Lui exprimons pas notre amour, et que nous ne Lui offrons pas réparation pour nos fautes...

     — Allons-nous toujours vivre d'une foi morte?

[Imprimer]
 
[Envoyer]
 
[Palm]
 
[Sauvegarder]
 
Traduire le point en:
Précédent Voir le chapitre Suivant