Josemaría Escrivá Obras
858

La salutation, vibrante, d'un de tes frères t'a rappelé, avec tous ces voyages, que les chemins honnêtes du monde sont ouverts au Christ: la seule chose qui manque c'est que nous nous mettions à les parcourir dans un esprit de conquête.

     Oui, Dieu a créé le monde pour ses enfants, pour qu'ils y habitent et qu'ils le sanctifient: qu'attends-tu?

Précédent Voir le chapitre Suivant