Josemaría Escrivá Obras
 
 
 
 
 
 
  Sillon > Paix > Point 861
861

Tu commets encore des étourderies et des fautes, et comme elles te font souffrir! En même temps tu poursuis ton chemin avec une joie à en exploser, dirait-on.

     C'est justement parce qu'ils te font souffrir, souffrir d'une douleur d'amour, que tes échecs ne t'enlèvent plus la paix.

[Imprimer]
 
[Envoyer]
 
[Palm]
 
[Sauvegarder]
 
Traduire le point en:
Précédent Voir le chapitre Suivant