Josemaría Escrivá Obras
98

Tu t'es décidé, plus par réflexion que par fougue et enthousiasme. Bien que tu en aies éprouvé le désir, il n'y a pas eu de place en toi pour le sentiment: tu t'es donné, après t'être convaincu que Dieu le voulait.

     Et, à partir de cet instant, tu n'as plus "ressenti" aucun doute sérieux; mais, tout au contraire, une joie tranquille, sereine, débordante par moments. C'est ainsi que Dieu paye les audaces de l'Amour.

Précédent Voir le chapitre Suivant